Arkivet, Thorvaldsens Museum

 
No. 5116 af 10246
Afsender Dato Modtager
Edward Divett den yngre [+]

Afsendersted

Bystock ved Exmouth

Afsenderinfo

Brevet har været forseglet med voks[?], segl med punktmønster.
Poststempler: EXMOUTH og B PAID 13 IR[XX] 1830 og PONT BEAUVOIS[IN] og CORRISPZA R[XXX]RA DA GENOVA og I APRILE.

11.3.1830 [+]

Dateringsbegrundelse

Dateringen fremgår af brevet.

Bertel Thorvaldsen [+]

Modtagersted

Rom

Modtagerinfo

Udskrift: All’Illust.mo Signore / Il Cavaliere Thorwaldsen / Roma.

Resumé

Kommentarerne til dette brev er under udarbejdelse.

Se original

Bystock près de Exmouth
11. Mars 1830.

Mon cher Thorvaldsen

En partant de Rome J’ai promis de vous ecrire, bientot après mon arrivée en Angleterre; et Je crains beaucoup que vous auriez crue que Je vous ai oublié, n’ayant pas apres tant de mois rempli ma promesse –.

Mais en vous rendant raison de mon silence J’espere que vous ne me croiriez pas si coupable. – Le Lendemain de mon arrivée à Londres, Je me suis presenté chez M. Hope. Il etoit parti pour la campagne e Je lui ai tout de suite addressé une lettre, lui priant de vouloir bien avoir la bonté ou de m’en donner des informations ou de vous ecrire pour vous donner des nouvelles sur l’envoi des objets d’art que vous lui aviez fait. J’ai point recu de reponse – Bientot apres Je suis parti pour la campagne et depui Je ne me sui point retourné à Londres. J’ai bien entendu lui dire que les statues etoient arrivée en santé, mais J’ai tardi de mois en mois de vous ecrire, esperant toujour de pouvoir vous donner tot ou tard des nouvelles satisfaisantes la dessus. J’espere bien que M. Hope à fait son devoir, et qu’il n’a pas tardi de vous ecrire apres avoir recu ma lettre. – En retournant en Angleterre Je suis Passé par Carrare, ou J’ai éprouvé un vif plaisir en regardant votre belle statue de notre Seigneur, et le beau morceau de marbre que vous aviez eu la bonté de faire choisir pour mon bas relief – C’est une petite ville interressante sous[?] tous les rapports c[xxx]e entierement la creation du p[xxx]. Votre ami Baillie m’a fait une visite dans le courant de l’été passé – Je crois qu’il est actuellement à Paris ou il avoit donné rendez vous à son éternel compagnon de voyage Knudzen: qui avoit eu le bonheur de trouver une fregate pour lui amener à Drontheim, mode de voyager fort agreable.

Votre belle Venus (envoyé a M. Labouchere) à éprouvé une chute terrible en debarquant mais heureusement ne s’est sont fait du mal – Nous avons eu le plaisir de recevoir il y a quelques semaines votre beau buste de mon pere – Le ressemblance parfaite à fait une vrai impression sur beaucoup des ses amis et sur ma mere qui me charge de vous faire bien des complimens de sa part. – Notre hiver a été extremement rigoureux et m’a fait beaucoup regretter la belle Italie mai[s] on m’a bien dit que chez vous et aussi à Naple le froid à été excessif – Donnez moi Je vous prie mon cher Thorvaldsten bientot de vos nouvelles et croyez moi toujours votre devoué ami

Edwd. Divett

Arkivplacering
m15 1830, nr. 41
Emneord
Portrætbuster, samtidige personer · Thorvaldsen som portrætkunstner
Personer
Thomas Hope
Værker
Sidst opdateret 10.03.2017 Print