Arkivet, Thorvaldsens Museum

 
No. 4908 af 10246
Afsender Dato Modtager
Christina Alexandra Egypta Bonaparte [+]

Afsendersted

Petersham

Afsenderinfo

Rødt laksegl med utydeligt aftryk af to dyr, der holder et våbenskjold.
Poststempler: RICHMOND 7 OC[T] 1829 og 115 F 29 (i cirkulært stempel) og ANGLETERRE og Paid [XXX] og yderligere tre utydelige stempler.

6.10.1829 [+]

Dateringsbegrundelse

Dateringen fremgår af brevet.

Bertel Thorvaldsen [+]

Modtagersted

Rom

Modtagerinfo

Udskrift: A Monsieur / Monsieur le Chevalier Torwaldsen / poste restante / a Rome / Italie.

Resumé

Bonaparte skriver om en rejse, hun og hendes ægtemand Lord Dudley Stuart har foretaget, hvor de blandt andet besøgte St. Michaelskirken i München, hvor Thorvaldsens monument over Eugène de Beauharnais snart skal opføres. Hun nævner en gave fra Thorvaldsen, “le charmant soufre de l’amour”, som de har placeret i deres stue. Bonaparte beder Thorvaldsen fortælle, om han har påbegyndt arbejdet med Achilleusstatuen, som Pierre-César Labouchère har bestilt.

Se original
Petersham
a 7 mille de Londres.
6 Octobre, 1829.



Mon cher Thorwaldsen

Depuis mon arrivé en Angleterre je me proposois de vous ecrire pour vous demander de vos nouvelles et vous donner des notres, selon la promesse que je vous ai faite avec tant de plaisir a Rome – Votre temps est si precieu que je ne vous demande pas une longue lettre mais un mot pour me dire que vous vous portez bien, et que vous me conservez de l’amitié de loin comme de pres. Lord Dudley me charge de vous faire bien les amitiés. Nous avons mis dans notre salon le charmant soufre de l’amour, et nous ferons mettre l’inscription que c’est un present de Grand Torwaldsen!
Notre voyage a éte long mais nous avons fait un grand detour par Vienne que L. Dudley ne connoisoit pas, nous n’avons éte que 2 jours a Munich, mais nous avons été a l’eglise de St. Michel pour voir ou sera votre superbe monument, qui doit donner double immortalité au Prince Eugene.
Nous avons eu le bonheur de trouver ma belle mere Lady Bute en aise, bonne santé pour Elle. Nous allons dans quelques jours quitter les environs de Londres pour aller passer l’hiver dans le Devonshire a Turkey une petite ville sur le bord de la mer, ou on dit que le climat est beau, mais pour le climat il faut se resigner et je suis toute preparée a avoir un detestable hiver.
J’espere que vous voyez quelques fois ma soeur la Gabrielli.
J’espere quelques fois que vous ferez un voyage en Angleterre
J’espere que Vous ne doutez pas du plaisir que L. Dudley et moi nous aurions a vous voir chez nous, et nous le desirons tant que nous n’aurons le croire ecrivez moi si c’est dans vos projets futures de venir en Angleterre. Mr. Labouchere est en Suède dans ce moment, ecrivez moi si vous avez commencé la statue d’Achille.
Mon petit Nini se porte bien on le gâte beaucoup dans la famille de Dudley. Je suis contente de penser que pour lui le climat froid est bon. pour moi c’est a craindre que je n’en souffre etant si faible de santé, mais il faut rester dans le pays de son mari, mais L’Italie cher Italie on ne peut se consoler de ne pas vivre toujours a Rome.
J’espere que vous avez éte voir mon Pere comme vous le lui aviez promis.
Adieu mon cher Torwaldsen vous m’en voudrez de vous ecrire une si longue lettre et de prendre de votre temps, mais vous devez tous pardonner a mon amitie.

Je suis pour toujours

Votre affectionée amie
Christine Dudley Stuart
née Bonaparte


vous pouvez m’addresser mes lettres aux soins de Mrs. Coutts, Strand, London ils m’enverons mes lettres ou je serai.

Arkivplacering
m14 1829, nr. 119
Thiele
Thiele III, p. 370.
Emneord
Gaver fra Thorvaldsen, kunstværker · Svarbrev fra Thorvaldsen udbedes · Tegninger, malerisk gennemførte
Personer
Eugène de Beauharnais · Lucien Bonaparte · Henry Labouchère · Dudley Coutts Stuart
Værker
Sidst opdateret 25.01.2021 Print