Arkivet, Thorvaldsens Museum

 
No. 3023 af 10246
Afsender Dato Modtager
Bertel Thorvaldsen [+]

Afsendersted

Rom

Omkring 11.5.1822 [+]

Dateringsbegrundelse

Dateringen af brevudkastet er baseret på, hvordan det står opført i Brøndsteds konceptbog; det optræder umiddelbart efter et brev til Comte d’Orloff dateret 11.5.1822.

Stanisław Grabowski [+]

Modtagersted

Warszawa

Modtagerinfo

Tilskrift: a S.E. le Comte Grabowskj a Varsovie en Pologne

Resumé

Thorvaldsen giver en rapport over sine igangværende arbejder til polske bestillere. Gravmonumentet for Potocki er langt, Kopernikus-monumentet næsten færdigt, og han er i gang med modellen af hesten til Poniatowski-monumentet. Han kommer med et oplæg til, hvordan monumentet for Poniatowski kan afspejle hans selvmord i Elsteren ved at lade rytteren lægge op til spring, men hesten bremse op, og lade et springvand fra piedestalen give et indtryk af floden; han spørger, om forholdene tillader et springvand, og om komitéen synes om idéen. Som svar på spørgsmål fra komitéen stiller han sig positivt over for Carbonneaux som støber og takker ja til at fremstille afstøbninger af sit samlede oeuvre til universitetet.

Monsieur le Comte. Ayant eû l’honneur de Votre aimable lettre du 6 Fevrier, je Vous remercie d’abord infiniment de tout ce qu’elle contient de flatteur pour moi. Effectivement je le regarde comme un vrai honneur pour moi de pouvoir contribuer en quelque sorte par mes faibles talents, à l’execution des vues si nobles et patriotiques et qui concernent de si chers souvenirs. Aussi suis je tout entier dans ces interessans traveaux et je ferai de mon mieux, bien certainement, pour réussir à la satisfaction d’une nation que j’estime tant. La statue du feu Cte Potocki est déja bien avancée dans le marbre que j’ai trouvé fort beau. Le modèle de la statue sedens de Copernique s’approche à l’achevement et je suis a present tout occupé du modèle du cheval à la statue equestre du feu Pce Poniatowski. Comme ce travail m’interesse et que le mouvement principal de cette statue doit influer sur le sujet des basreliefs du piedestal dont il y a aussi question dans Votre lettre Vous me permettez de Vous faire quelques observations sur l’attitude du chevalier et le mouvement du cheval qui en resulte.
Le prince est representé l’epée dans la main droite qui est elevée les rênes dans la main gauche, comme voulant animer son cheval a sauter …? precipice. le cheval s’arrete comme s’effrayant ou plutot regardant devant lui comment faire le saut fatal. Il en resulte de ce mouvement le double avantage d’abord que l’animal paroit singulièrement animé, ensuite qu’il pourra, par la nature même de ce mouvement, poser sur trois jambes et eviter ainsi le soutien de bronze, toujours d’un effet desagréable, mais indispensable, sous un des deux pieds levés. Ce mouvement du cheval est occasioné par les circonstances historiques du mort du prince. et comme le piedestal d’une grande statue equestre forme déja par lui même une espèce de précipice j’ai eu l’idée, qui me paroit absolument conforme à l’ensemble de ce monument, qu’il falloit encore augmenter l’effêt par une fontaine d’eau vive (s’il est possible) qui sorteroit du basrelief du piedestal et tomberoit dans un basin devant la groupe. Car je suis decidé à representer sur le basrelief de devant du piedestal une riviere personifiée avec son vase, si on pourroit conduire une eau assez abondante à l’emplacement du groupe de manière qu’elle sortiroit effectivement du vase ou de l’urne du dieu du fleuve sur le piedestal, cela augmenteroit sans doute à l’effet de l’ensemble. Même dans le cas ou cet embellissement seroit impossible par de raisons locales, j’imiterois l’eau sur le basrelief du devant. le basrelief opposé (derrière la groupe) representera ou l’entrée du prince a Cracovie (dont Vous parlez dans Votre bienveillante lettre) ou bien, si cela Vous plaira, comme plus plastique encore peut etre) le heros national reçu par la Pologne personifiée. Les deux autres cotés du piedestal auroient, peut etre, des inscriptions. Mais tout ce qui
regarde le piedestal n’est encore que dans l’idée, dans l’imagination, et je desire d’abord avoir de Vos nouvelles pour savoir si un petit jet d’eau et un basin pourra s’arranger et si les tres honorés membres du Comité approuvent mon idée à ce sujêt qui me parait signifiant et convenable. Aussitot que je serai plus avancé dans le groupe principal j’aurai l’honneur de Vous envoyer les desseins exacts avec les proportions et les dimensions des deux monumens du Prince Poniatowski et de Copernicus et ces details Vous arriveront bien à temps pour prendre toutes les mesures convenables. – Je ne scais pas si le Comité aye déja decidé pour ce qui regarde l’artiste auquel la fonte de la statue equestre doit etre confiée. je croyois qu’on avoit deja eû les pourparlers necessaires a ce sujet avec Mr Carbonneau qui est tres habile – Pour ce qui regarde une collection complète de plâtres de mes ouvrages pour l’université je m’en occuperai très volentiers. Pour ce qui regarde le prix pareille collection les circonstances actuelles son favorables, plusieures demandes semblables ayant ete faites dernièrement, entre autres une collection complète des plâtres de mes ouvrages pour l’Academie de Copenhague. Aussitot que j’aurai fait les calculs necessaires à ce sujet avec le formateur ainsi qu’avec le spediteur je Vous informerai exactement de ce que les plâtres ainsi que leur spedition jusqu’à Varsavie pourront couter.
Veuillez bien presenter mes hommages au Comité – En attendant Votre reponse sur les objets en question je Vous prie d’agréer &c.

Generel kommentar

Brevudkastet er skrevet i Brøndsteds konceptbog.

Arkivplacering
Håndskriftsamlingen, Det Kongelige Bibliotek, NKS 1578 II, Fol.
Dokumentstatus Koncipist
Udkast af koncipist P.O. Brøndsted
Thiele
Omtalt i Thiele III, p. 139-140.
Emneord
Bronzestøbning · Monumenter, samtidige personer · Rytterstatuen af Józef Poniatowski
Personer
Auguste-Jean-Marie Carbonneaux
Værker
Sidst opdateret 02.10.2014 Print