Arkivet, Thorvaldsens Museum

 
No. 1996 af 10000
Afsender Dato Modtager
Stanisław Mokronowski [+]

Afsendersted

Warszawa

22.12.1818 [+]

Dateringsbegrundelse

Dateringen fremgår af brevet.

Bertel Thorvaldsen [+]

Modtagersted

Rom

Modtagerinfo

Udskrift: a Monsieur / Monsieur Thorvaldson / fameux artiste / a Rome

Resumé

Mokronowski understreger, at komitéen har fuld tillid til Thorvaldsens udførelse af rytterstatuen Józef Poniatowski, jf. A123, og at han kun fremsender materiale for at gøre Thorvaldsen opmærksom på nogle detaljer i rytterens og hestens “nationale karakter”. Mokronowski oplister, hvad forsendelsen indeholder af litografier, tegninger og gravurer. Han peger på, hvilke fremstillinger og enkelttræk, der ligner Poniatowski og hans hest mest og beder Thorvaldsen sende et udkast til rytterstatuen snarest. Af en notits efter brevet fremgår det, at han sender materialet med diligence via en grevinde Aleksandrovitj i Wien.

Se original

Monsieur!

Dès le commencement de notre correspondance, j’ai taché de Vous convaincre, que c’est en Vous seul et dans Votre talent éminent, que Nous mettons toute notre confiance pour la composition et l’éxécution de notre monument national. Si je prends aujourd’hui la liberté de Vous faire passer quelques modèles de détails, c’est uniquement pour Vous indiquer le caractère national tant du cavalier, que du cheval ; l’assiete du premier, la position du second; l’ensemble enfin, qui semble, différer des statues équestres connues.
Voici la note de l’envoi que Nous Vous expédions par la diligence Vu que la Comtesse Felix Potocka n’ayant pas assez de place, ne veut pas s’en charger.
1mo Le portrait litographié d’après le dessin de Bacciarelli, en manière de crayon, sur une grande feuille, est celui qui rappelle le plus la physionomie du Prince Poniatowski. Il indique le vêtement d’hyver nommé burka, espèce de demi manteau en laine que le Prince portait durant la dernière campagne et le jour de sa mort; vêtement, d’ailleurs, très pittoresque. Dans cette gravure, la plaque de l’ordre militaire de Pologne est a remarquer.
2do Une gravure enluminée, espèce de caricature quand au cheval, présente néanmoins le mieux l’ensemble du corps du Prince et le mouvement qu’il donnait à son cheval.
3tio Un de nos dessinateurs Mr. Orlowski a hasardé un dessin en grand en guise de monument. Il y est à observer:
a qu’une statue d’un fleuve renversée, placée gratuitement pour servir de soutien au cheval, ajouterait infiniment et inutilement aux frais de l’exécution. Si toutefois cette idée Vous convenait, ne pourrait on pas sculpter ce fleuve en marbre, comme attenant au piedestal ?
b la tête du cheval n’est pas assez orientale: la ligne au dessus des narines est trop arquée et n’a pas cette cavité qui caractérise la race des chevaux d’orient: la distance entre l’oeil et les narines est trop longue; la tête même dans son entier a le même défaut. Le pied qui avance en l’air me parait exagéré.
c Le piedestal dans son soubassement a au moins la moitié de degrés de trop.
d La taille du cavalier est trop haute et trop massive: le Prince ayant été très bien fait, mais de taille et carure moyenne.
e l’enharnachement du cheval et les détails de la mise sont parfaitement rendus.
f Nous sommes convenus que le Prince aura la tête découverte: car les cheveux paraissent être la plus belle coiffure d’une statue. D’ailleurs, le bonnet du dessin est trop pesant.
g dans le dessin du bas relief représentant l’entrée à Cracovie, le Prince ne doit point avoir le sabre en mains.
4to Pour corriger les défauts de la tête du cheval dans le dessin précédent, en voici une très satisfesante d’après Bacciarelli.
5to Un dessin de Mr. Stachowicz manqué dans l’ensemble et presque tous les détails, mais le jet de la burka sur les épaules m’a si bien rappellé au premier coup-d’oeil celle du feu Prince, que je ne puis m’empêcher de Vous l’envoyer.
Le dessin de Mr. Orlowski No.3 etant une propriété de l’académie de Varsovie elle me charge de Vous le redemander aussitôt qu’il ne Vous sera plus nécéssaire.
C’est à nous a présent a attandre un envoi de Vous Monsieur. Faites nous passer de grâce. Vos idée en dessin pour le monument le plus tot que possible: Veuillez aussi marquer les frais de transport.
Les idées que j’ai l’honneur de Vous communiquer, je les soumets entièrement à Votre décision et j’attends cette décision avec la plus vive impatience.

Agréez Monsieur l’axpression de ma parfaite estime et considération.

S. Mokronoski

Varsovie ce 22 Decembre 1818


Ayant enfin rassemblé tout ce que j’ai jugé digne de Vous être envoyé Monsieur, tout ce qui peut contribuer à Vous faire saisir la ressemblance de Notre Héros, je confie aujourd’hui tout le paquet à la diligence. Je l’addresse à la Csse. Alexandrowicze à Vienne, qui trouvera la meilleure voie pour Vous le faire parvenir. Pour Vous annoncer la prochaine arrivée de ce transport, j’expédie la présente le même jour, en l’addressant en droiture à Rome. Il est possible que quelques démarches de Votre part soient nécéssaires pour faciliter ou accelérer la réception du sus-dit paquet. Si cela Vous occasionnait quelque dépense, Veuillez me l’annoncer le plustôt que possible. – Je Vous réitère la demande de tout le comité de nous expedier aussitôt le dessin de Votre idée sur le monument. Nous l’attendons comme garant de nos espérances, qui ne peuvent être mieux fondées, qu’en reposant sur l’admiration que Vous porte l’Europe. Recevez aussi le tribut de Notre estime, et de la mienne particulièrement

Varsovie ce 22 December 1818.

Arkivplacering
m5 1818, nr. 90
Thiele
Omtalt i Thiele II
Emneord
Kunstnerisk frihed · Monumenter, samtidige personer · Rytterstatuen af Józef Poniatowski · Svarbrev fra Thorvaldsen udbedes · Thorvaldsens værker, idéudvikling af · Thorvaldsens værker, kravspecifikationer
Personer
Alexander Orłowski · Józef Poniatowski
Værker
Sidst opdateret 18.01.2017 Print