Arkivet, Thorvaldsens Museum

 
No. 3880 af 10185
Afsender Dato Modtager
Stanisław Grabowski
Józef Sierakowski
Walenty Sobolewski [+]

Afsendersted

Warszawa

21.2.1826 [+]

Dateringsbegrundelse

Dateringen fremgår af brevet.

Bertel Thorvaldsen [+]

Modtagersted

Rom

Modtagerinfo

Ingen udskrift.

Resumé

Komitéen rykker med store bogstaver for rytterstatuen af Józef Poniatowski, jf. A123. De minder Thorvaldsen om, at han har skrevet kontrakt både i 1818 og 1820 samt i 1823 givet lovning på levering i foråret 1824, men ikke givet lyd fra sig siden, trods komitéens engagement. De udtrykker forståelse for, at han er en travl kunstner, men komitéen står nu i en penibel situation over for offentligheden og beder Thorvaldsen løse den straks. Ellers ser de sig nødsaget til at fortælle offentligheden om årsagen til den manglende levering.

Se original

Varsovie 21. février 1826.

Monsieur le Chevalier!

L’ignorance prolongée où se trouve le public au sujèt du monument de feu le Prince Joseph Poniatowski, dont il attend la conféction avec anxiété, ce qu’il a déjà essayé de faire entendre par les papiers renouveller, donne d’autant plus d’inquiétude au Comité nommé à cet effèt, qu’on pourrait en rejetter la faute sur son peu de zèle et de sollicitude.
Il Vous est connu, Monsieur, qu’après avoir pris un premier engagement à Rome avec le Comte Léon Potocki en date du 8. Juillet 1818, Vous l’avez renouvellé et confirmé par un Contrat supplétaire du 19. 8bre. 1820 fait à Varsovie et signé par Vous, Monsieur, conjointement avec feu le Général Mokronoski, dont les conditions préliminaires ont été scrupuleusement remplies, et les stipulations ultérieures constamment à Votre disposition. Le Comité avait chargé deux de ses membres, le Ministre des Cultes Comte Grabowski et le Conseiller d’Etat Comte Sierakowski d’entrer en correspondance avec Vous, Monsieur, pour pouvoir être à même d’en rendre compte au public: Votre lettre du 15. Septembre 1823 au Comte Grabowski nous a donné l’assurance que cet Ouvrage serait prêt à être transporté au printems de 1824. néanmoins jusqu’ici Vous n’en donnez pas de nouvelles. Nous ne savons que trop, qu’un Artiste aussi renommé, que Vous l’êtes, Monsieur, dans toute l’Europe, suffit difficilement aux nombreuses demandes qui lui sont faites, mais plus cette célebrité est grande, plus on est pressé du desir de le voir répondre aux esperances qu’il a bien voulu donner et à la confiance qu’il inspire: aussi ne doutant nullement qu’elles ne Vous soyent présentes, mais engagés de notre côté vis à vis le public et obligés de lui rendre compte, nous pourrions nous trouver dans la nécessité de lui exposer le veritable état des choses. Veuillez, Monsieur, rasssurer nos inquiétudes et nous tirer de la position délicate où nous sommes, par une détermination definitive et cathégorique, tant sur le mode que sur le terme que Vous jugerez pouvoir assigner sans délais ultérieurs et l’adresser à S. E. M. le Comte Grabowski Ministre des Cultes et de l’Instruction. Veuillez aussi, Monsieur, recevoir l’assurance de la considération très distinguée que nous avons l’honneur de Vous porter.

Valentin Sobolewski.
Stanislas C[on]te. Grabowski
Joseph Sierakowski.

Arkivplacering
m11 1826, nr. 9
Thiele
Omtalt i Thiele IV, p. 270-273
Emneord
Forsvundne breve · Idolisering af Thorvaldsen · Rejsen til Rom, august-december 1820 · Rytterstatuen af Józef Poniatowski · Svarbrev fra Thorvaldsen udbedes · Thorvaldsens værker, rykkere for
Personer
Stanisław Mokronowski · Leon Potocki
Værker
Sidst opdateret 26.11.2018 Print