Arkivet, Thorvaldsens Museum

 
No. 2427 af 10185
Afsender Dato Modtager
Christian 8. [+]

Afsendersted

Rom

27.12.1819 [+]

Dateringsbegrundelse

Dateringen fremgår af optegnelsen.

Christian 8. [+]

Modtagersted

Rom

Resumé

Kommentarerne til dette dokument er under udarbejdelse.

[Rejseoptegnelse 27.12.1819:]

Le 27 au matin je fus avec Brøndsted voir la boutique d’un marchand d’antiquités, mais j’avoue qu’il y avait peu de chose qui puisse me tenter. Je vis des produits des foulles ressentes que de tels marchands d’antiquité entreprennent par spéculation, et qui réussissent parfois. Je visitais aussi le magazin, où sont gardés les plâtres des statues de Thorwaldsen et des marbres éguenites qui sont tirés pour l’Academie des beaux arts.

Nous visitâmes les Loges et les stances de Raphaël au Vatican. C’est bien là qu’on apprend à connaître cet incomparable Artiste. Les caissons du plafond dans les loges sont pour la plupart assez bien conservés pour pouvoir juger du dessein correct et de l’aménité donné aux figures avec tout l’art de ce grand maître, mais les couleurs ont visiblement changés et brunies de sorte, que l’harmonie n’est sûrement pas telle qu’elle l’a été du commencement. Les arabesques aux murs ont beaucoup soufert par l’intempérence de l’air auquels ils ont été exposés durant des siècles jusqu’à ce que les françois ont fait mettre des vitres dans les arcades pour mieu les conserver.

Dans les stances il est dificil de dire à quel tableau de Raphaël donner la préference. Je crois que l’en haut de la Disputa pour le sublime et l’école athénienne pour la vérité sont les plus estimables; mais tout ce qui tient du pinceau de ce grand maître a son mérite et parle a l’âme. La bataille de Maxentius et Constantin par Jules Romain [Giulio Romano] d’après le carton de Raphael est un chef-d’oeuvres, et le tableau de Jean de Udine répresentant [Konstantins dåb] ne l’est pas moins. On croit que Jules Romain a peint les figures nues sur le tableau connu, l’incendie del Borge. Les tableaux, qui font le plus d’effet par la lumière est celui des trois scènes de St. Pierre delivré de la prison.

Il ne faut pas comparer les tableaux de Michel Ange et de ses élèves dans les Chapelles Sixtines et Paulines aux chef-d’oeuvres de Raphaël. Dans les tableaux là ce n’est que le dessein et une anatomie correcte, qui prévaloit, mais point de grâce point d’aménité, qui plaît, et les couleurs ont tellement brunis qu’on ne distingue a peine les contours. L’impression totale du dernier jugement par Michel Ange est affreuse, et ce n’est qu’en l’examinant de plus près qu’on peut reconnaître la hardiesse du pinceau de ce célèbre maître.

Dans la Chapele Sixtine les tableaux de l’école de Perrugino ont grand mérite, et la petite Chapelle, qui renferme des ouvrages de Fiesole mérite surtout sous le rapport de l’histoire de la peinture l’attention dont on l’honore. Ce peintre quoique roide et froid donnait déjà à ses figures drapées une largesse, qui cadre bien avec l’expression sérieuse, mais belle des physionomies.

L’après dîner nous reçùmes du monde et je fis en cette occasion la connaissance du cardinal Gonsalvi, homme d’un extérieur très prévenant et de grande finesse dans ses traits auquels ses yeux pleins de feu donnent de l’expression. Parmi les dames romaine[s] la Princesse Doria me parut la plus belle et parmi les etrangers mad. Oginska, polonnaise et mad. Benkendorf, née Alopæus, étoient les plus interressantes.
Nous vîmes au théatre de la Valle une nouvelle pièce le Gobbimonde, musique de Generali, qui est peu de chose…

Generel kommentar

Uddrag af Christian (8.) Frederiks rejseoptegnelse, jf. Fabritius, Friis & Kornerup (ed.), op. cit.

Andre referencer

  • Albert Fabritius, Finn Friis & Else Kornerup (ed.): Kong Christian VIII.s dagbøger og optegnelser, 1815-1821, II, 1. halvbind, København 1973, p. 177-178.

Emneord
Christian 8.s dagbøger og rejseoptegnelser · Christian 8.s udenlandsrejse 1818-1822 · Museer og kunstsamlinger i Rom · Selskabsliv i Italien
Personer
P.O. Brøndsted · Ercole Consalvi · Bertel Thorvaldsen
Sidst opdateret 30.01.2015 Print